Passer au contenu principal

Ancien de l’IMT est nommé Directeur du Programme TB en RDC

Témoignage par Michel Kaswa, RDC

07-02-17

Image 1/1

"Médecin depuis 1999, j’ai fini ma spécialisation en biologie médicale avec Option Microbiologie médicale en 2005 à l’Université de Kinshasa en R.D. Congo. Après l’obtention de mon diplôme, j’ai été retenu à l’Université de Kinshasa comme Chef de travaux et à l’INRB comme Chef de l’Unité de Mycobactéries. Fin 2006, j’ai bénéficié d’une bourse du CDC/APHL pour un stage au NY State Departement of Health à New York, US, comme « Visiting scientist ». A mon retour au pays, j’ai été chargé de la recherche opérationnelle au sein du Programme National de Lutte contre la Tuberculose (PNLT) en R.D. Congo.  Pour 2007-2008, j’ai bénéficié d’une bourse dans le cadre du RAAMAKOORD et j’ai pu finalisé le  Master en Sciences en Santé Publique (MPH) orientation Contrôle de Maladies à l’Institut de Médecine Tropicale à Anvers. Cette formation a amélioré sensiblement mes aptitudes dans l’analyse de données et m’a donnée une vue holistique des problèmes de santé. En 2009, j’ai commencé un doctorat (PhD) sur l’apport de nouveaux outils diagnostics moléculaires dans le contrôle de la Tuberculose Pharmaco-Résistante (TB-PR) avec le financement de la DGD/Belgique. En 2010, j’ai été promu Chef de Division Technique du PNLT R.D. Congo, responsable des services TB-PR, TB-VIH, LNR, pharmacie, recherche opérationnelle et formation. Très rapidement je suis devenu le responsable technique pour toute la mise en œuvre des programmes pour le contrôle de la TB en RDC. Suivre le programme du MPH/CM à l’IMT/Anvers m’avait grandement préparé à cette fonction. Je suis devenu le consultant lead pour la rédaction des principaux projets de mobilisation des ressources locales/domestiques et extérieures (Fonds mondial, USAID, CTB,… du PNLT pour le contrôle de la maladie. J’ai piloté l’extension du réseau Xpert MTB/RIF en R.D. Congo. En 2015, en plus de toutes ces fonctions, j’ai été promu Chef du Laboratoire National de Référence de Mycobactéries(LNRM) de la R.D. Congo. Enfin, le 13 janvier 2017, j’ai été promu Directeur du PNLT RDC. Ce programme détecte plus de 120.000 patients TB chaque année et près de 600 malades TB-PR. Notre mandat sera consacré à l’accélération de la riposte nationale contre l’endémie TB et VIH afin d’éliminer la TB comme problème de santé publique aux alentours de 2030."

Meer nieuws over

PUBLIC HEALTH     BUITEN LAND