Passer au contenu principal

L’IMT accueille favorablement le remboursement des ARV de prévention

Ministre de la Santé, Maggie De Block, a décidé de prendre en charge l’ARV Truvada®, comme traitement de prévention pour les personnes à haut risque d’acquisition du VIH.

19-05-17

Image 1/1 / © Fersolieslava | GFDL

L'Institut de Médecine Tropicale (IMT) à Anvers se félicite de la décision du ministre de la Santé, Maggie De Block, de prendre en charge l’ARV Truvada®, comme traitement de prévention pour les personnes à haut risque d’acquisition du VIH.

La décision du ministre est fondée, entre autres, sur une large consultation avec les centres de référence et sur une étude de faisabilité toujours en cours (www.be-prep-ared.be), coordonnée par l'IMT.  L’Institut est d’ailleurs l’un des 11 centres de référence SIDA reconnus en Belgique.

L’IMT considère la PrEP (prophylaxie pré-exposition) comme un outil de prévention supplémentaire important, permettant de réduire la propagation du VIH en Belgique. Les ARV de prévention permettent à une personne séronégative de se protéger contre une infection VIH et offre une meilleure protection à ceux qui sont à haut risque suite à des relations sexuelles non protégées avec des partenaires séropositifs ou dont le statut est inconnu. Comme la PrEP ne protège que du VIH, pas d’autres MST, l'utilisation du préservatif reste impérative. En Belgique, le VIH est le plus répandu chez les homosexuels, mais d'autres groupes présentant un risque accru à le contracter auront également accès à ce nouveau ARV de prévention.

Le remboursement de la PrEP en Belgique se fera progressivement. Le traitement ne sera prescrit que par les centres de référence sida où l'expertise nécessaire est disponible et la surveillance peut être garantie.

Lien

Meer nieuws over

PUBLIC HEALTH     BUITEN LAND