Passer au contenu principal

Syndrôme Respiratoire du Moyen-Orient (MERS) - coronavirus

09-10-14 14:11

Image 1/1

Le nombre de cas du coronavirus MERS ont augmenté récemment en Arabie Saoudite et dans les pays avoisinants au Moyen-Orient. Plus près d’ici quelques cas ont également été constatés,  mais il s’agit là de cas importés par des personnes ayant voyagé récemment au Moyen-Orient. Dans cet article on résume toute l’information sur le virus.

Qu’est-ce que c’est le coronavirus MERS?

Le coronavirus MERS (ou simplement MERS) est un virus provoquant depuis deux ans des infections respiratoires auprès des personnes en Arabie Saoudite et dans d’autres pays au Moyen-Orient. Ces infections sont souvent très sérieuses. Le virus est issu de la famille du virus connu SRAS, qui a provoqué en 2003 une épidémie d’infections respiratoires sévères en Asie et au Canada.
On n’a pas encore beaucoup d’information sur ce nouveau virus. On suppose que les chameaux et les dromadaires jouent un rôle dans le cercle d(infection. L’infection peut également être transmise d’une  personne à une autre, mais c’est moins souvent le cas.

Dans quels pays existe le coronavirus MERS?

La plupart des cas ont été constatés en Arabie Saoudite, suivi par les Emirats arabes unis, le Qatar, la Jordanie, le Yémen, l’Oman, le Kuweit et l’Egypte. Quelques cas en dehors du Moyen-Orient ont également été signalés, mais il y avait toujours un lien avec un séjour récent au Moyen-Orient. Ainsi quelques ‘cas d’importation‘ ont été constatés au Royaume Uni, en Allemagne, en France, en Italie, en Grèce et récemment aussi aux Pays-Bas. On a aussi vu des cas pareils en Afrique du Nord, en Asie du Sud-Est et aux Etats-Unis .

J’ai planifié un voyage vers le Moyen-Orient. Que dois-je faire maintenant?

D’après le Ministère des Affaires Etrangères il n’y a pas d’avis négatif pour voyager vers l’Arabie Saoudite ou vers d’autres pays au Moyen Orient. Pour les voyageurs qui s’y rendent, il est conseillé d’appliquer les précautions suivantes pour réduire le risque d’infection:

  • Lavez vos mains régulièrement avec de l’eau et du savon. Utilisez régulièrement un gel ou un liquide désinfectant pour les mains. Il existe des petits flacons en vente sur le marché. Il est utile de les emporter dans la bagage de soute (pas dans vos bagages à main).
  • Essayez toujours de bien bouillir ou cuire la nourriture, et épelez bien les fruits et les légumes crus. Ne buvez pas de l’eau potable si vous n’êtes pas sûr de sa qualité.
  • Evitez la viande insuffisamment cuite,  du lait cru ou de la nourriture préparée dans des conditions peu hygiéniques.
  • Evitez tout contact avec des animaux et avec leurs excréments, en particulier les chameaux et les dromadaires.
  • Evitez le plus possible le contact direct avec des personnes présentant des symptômes d’une infection respiratoire (toux et éternuements).

Le 14 mai 2014 l’Organisation mondiale de la Santé est préoccupée par la propagation du virus, mais la situation n’est pas considérée comme une situation à haut risque.

Je tombe malade pendant mon séjour au Moyen- Orient. Que dois-je faire?

Pour ceux qui ont de la fièvre, qui toussent ou qui ont des problèmes respiratoires pendant un séjour au Moyen-Orient on conseille le suivant:

  • Consultez  éventuellement l’équipe médicale qui voyage avec vous, ou les centres locaux de santé.
  • Evitez au maximum le contact avec d’autres personnes  pour réduire le risque d’une contamination éventuelle.
  • Couvrez-vous la bouche et le nez avec un mouchoir jetable quand vous toussez ou éternuez et ensuite jetez-le à la poubelle.
  • Lavez régulièrement les mains avec de l’eau et du savon. Utilisez régulièrement un gel ou un liquide désinfectant pour les mains

Je reviens du Moyen-Orient. Que dois je faire?

Pour les voyageurs qui présentent des symptômes comme de la fièvre, de la toux ou des problèmes respiratoires jusqu’à deux semaines après leur retour du presqu’île arabe ou du Moyen-Orient, on conseille le suivant:

  • Consultez au plus vite possible un médecin. Tous les hôpitaux belges ont été informés sur les facteurs de risque. Ils pourront poser un bon diagnostic et administrer les soins nécessaires.
  • Evitez au maximum le contact avec d’autres personnes  pour réduire le risque d’une contamination éventuelle.
  • Couvrez-vous la bouche et el nez avec un mouchoir jetable quand vous toussez ou éternuez et ensuite jetez-le à la poubelle.
  • Lavez régulièrement les mains avec de l’eau et du savon. Utilisez régulièrement un gel ou un liquide désinfectant pour les mains

Des personnes qui ont eu des contacts intensifs avec des voyageurs qui présentent les symptômes décrits ci-dessus et qui développent à leur tour des problèmes respiratoires sévères, doivent consulter immédiatement un médecin.

Pour plus d’information :

Meer nieuws over

PUBLIC HEALTH     BUITEN LAND