Passer au contenu principal

Recherche communautaire sur la transmission du virus de la COVID-19 au Mozambique

L'étude examine comment le virus de la COVID-19 se propage et quelles sont les personnes les plus touchées dans une communauté péri-urbaine en Afrique subsaharienne.

10-12-20

Image 1/1

L’Institut de Médecine Tropicale (IMT) d’Anvers et l’Instituto Nacional de Saúde à Maputo, au Mozambique (INS), ont lancé une étude démographique sur la transmission du virus de la COVID-19 dans une communauté péri-urbaine à faible revenu au Mozambique en coopération avec deux partenaires. Les objectifs de cette recherche consistent à comprendre comment ce virus se propage dans la population et quelles sont les personnes les plus touchées par cette maladie en Afrique subsaharienne.

Pendant un an, le projet AfriCoVER recueillera des informations cliniques auprès d’une cohorte de 16.500 personnes d’un district péri-urbain de Maputo. Cette étude fournira des renseignements sur qui est infecté par le virus, qui présente des symptômes et qui a développé des anticorps. Les facteurs de risque d’infection et d’une progression sévère de la maladie, tels que l’âge, le diabète et l’hypertension, seront identifiés.

Grâce à des visites bimensuelles à domicile, des informations épidémiologiques et cliniques seront recueillies, et un frottis nasal pris chez les patients avec des symptômes respiratoires. Tous les trois mois, le taux d’infection dans la population sera déterminé par un échantillon de sang dans lequel la production d’anticorps sera examinée.

« Cette recherche est unique du fait qu’il y a très peu d’études qui suivent une même population de si près par des tests répétés de production d’anticorps en combinaison avec une surveillance clinique sur longue période », explique le Dr Marc-Alain Widdowson, directeur de l’IMT et chercheur coordinateur de ce projet. « C’est ce qui rend ce projet d’actualité à l’échelle mondiale. »

Le projet AfriCoVER est un projet de l’European & Developing Countries Clinical Trials Partnership (EDCTP), un partenariat entre des pays européens et de l’Afrique subsaharienne, appuyé par l’Union européenne. Dans le cadre de la Covid-19, l’EDCPT a activé un mécanisme de financement d’urgence en avril 2020 pour assurer un démarrage rapide de la recherche sur le coronavirus en Afrique subsaharienne. 

L’IMT gère un consortium européen-africain dans le cadre du projet AfriCoVER, en partenariat avec l’INS (Maputo, Mozambique), l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD-Montpellier, France) et l’UMC (Centre médical universitaire d’Utrecht, Pays-Bas).

Meer nieuws over

PUBLIC HEALTH     BUITEN LAND