Passer au contenu principal

Marc-Alain Widdowson devient le nouveau directeur de l'IMT

Le Conseil d’administration a nommé le Dr Marc-Alain Widdowson comme nouveau directeur de l'Institut. Il succèdera au Pr Dr Bruno Gryseels en août 2019.

28-02-19

Image 1/1 : Dr Marc-Alain Widdowson

Le Conseil d’administration de l'Institut de Médecine Tropicale (IMT) d'Anvers, Belgique, a nommé le Dr Marc-Alain Widdowson (50 ans) comme nouveau directeur de l'Institut. Il succèdera au Pr Dr Bruno Gryseels en août 2019. Le Conseil exprime sa reconnaissance au Gryseels qui, au cours des 24 dernières années, a guidé la transformation de l'IMT en un centre d'excellence scientifique, avec des partenariats fructueux dans le monde entier.

Le Dr Marc-Alain Widdowson est diplômé de l'Université de Cambridge en anthropologie biologique et en médecine vétérinaire. Il a obtenu une maîtrise en épidémiologie des maladies transmissibles à la London School of Hygiene and Tropical Medicine. En tant qu’épidémiologiste expérimenté, il a géré des projets scientifiques dans le monde entier et a acquis son expérience de terrain lors  de ses séjours en Bolivie, au Zimbabwe et aux Pays-Bas. Il possède une vaste expérience en épidémiologie, en santé publique, en sciences de laboratoire et en ‘One Health’. Au cours des 18 dernières années, Marc-Alain Widdowson a travaillé pour les Centers for Disease Control and Prevention (CDC). Il travaille actuellement en tant que directeur de la division de la protection de la santé mondiale à CDC-Kenya.

La nomination par le Conseil d’administration intervient à un moment crucial pour l’Institut qui a connu ces dernières années un processus de réforme profonde permettant de  renforcer les bases scientifiques de son enseignement, de sa recherche et de sa prestation de services en médecine tropicale et en santé internationale. Le Dr Cathy Berx, gouverneur de la province d'Anvers et présidente du Conseil, exprime à Marc-Alain Widdowson ses vœux de réussite : « L’IMT et le contexte international dans lequel se déroulent ses activités sont en pleine évolution. Avec ses nombreux experts et leur vaste expérience du terrain, l’Institut sert de référence  pour les questions de santé  mondiale,  ses recherches sur les maladies infectieuses et les épidémies telles que celle d’Ebola, ses efforts pour contribuer au contrôle et à l’élimination de maladies comme la maladie du sommeil ainsi qu’à l’amélioration de l’accès pour tous à des interventions de santé vitales. Mes sincères remerciements vont à Bruno Gryseels pour près d’un quart de siècle de leadership inspiré. Je suis convaincue que Marc-Alain Widdowson et l’ensemble du personnel de l’IMT feront de leur mieux pour réaffirmer la légitimité de l’Institut comme centre de référence en médecine tropicale et en santé internationale. »

Le Dr Marc-Alain Widdowson anticipe ce nouveau défi avec impatience : «Ce qui m'a surtout frappé à l’IMT, c'est sa vaste expertise et son ambition de contribuer à une meilleure santé pour tous, mariées à un désir de faire avancer les sciences médicales dans les domaines de la médecine tropicale et de la santé publique. Je souhaite contribuer à l'excellent travail fait au niveau de l'enseignement supérieur, de la recherche scientifique, des services médicaux et de la coopération avec des partenaires internationaux. »
Le Pr Dr Bruno Gryseels, directeur sortant, déclare : « J'ai eu le privilège de travailler avec des collègues, des partenaires et des bailleurs formidables lors de la réforme de l’IMT pour son passage au 21ème siècle. Ensemble, nous avons transformé l'institut en un centre d'excellence axé sur la science, tout en maintenant nos valeurs sociales et en établissant des partenariats durables dans le Sud. Je suis heureux que le Conseil d’administration ait choisi Marc-Alain Widdowson, un scientifique exceptionnel, mais également un homme de terrain expérimenté, pour prendre la relève. Il a toutes les compétences pour mener l’Institut vers le sommet international dans son domaine. Je lui souhaite, ainsi qu’au personnel de l’IMT, tout le succès possible dans leurs projets futurs. »

L’IMT est une fondation autonome d’utilité publique et un institut académique post-universitaire. L’IMT emploie près de 450 personnes et dispose d’un budget d’environ 65 millions d’euros, provenant de différents ministères flamands et fédéraux ainsi que de diverses sources externes. Chaque année, plus de 600 étudiants et environ 100 doctorants du monde entier suivent des cours hautement spécialisés ou formations à l'Institut. Ses chercheurs publient quelque 300 articles par an et collaborent à des centaines de projets internationaux, allant de l'anthropologie médicale à la biologie moléculaire. L’IMT appuie structurellement 19 partenaires institutionnels en Afrique, en Asie et en Amérique latine grâce à son programme de renforcement des capacités financé par la Coopération belge au développement. Chaque année, plus de 20 000 personnes visitent sa clinique pour des vaccinations, des traitements et des conseils sur les problèmes de santé liés aux voyages, le VIH et les maladies sexuellement transmissibles.

Meer nieuws over

PUBLIC HEALTH     BUITEN LAND