Passer au contenu principal

Les Belges passionnés de voyager ont besoin de plus d'informations sur la santé

L'IMT et le Gouvernement flamand élargiront l’éventail des informations sanitaires nécessaires pour pourvoir répondre aux besoins d’un nombre croissant de Belges qui partent en voyage.

29-01-19

Image 1/1

Institut de Médecine Tropicale (IMT) dispose de la plus grande clinique de voyage en Flandre. En janvier 2019, le Gouvernement flamand, partenaire de l’IMT dans le domaine de la médecine des voyages depuis 2014 a approuvé un nouvel accord de gestion pour la période 2019-2023. Dans les cinq prochaines années, l'IMT et ses partenaires élargiront l’éventail des informations sanitaires nécessaires pour pourvoir répondre aux besoins d’un nombre croissant de Belges qui partent en voyage.

Les Belges voyagent de plus en plus et de plus en plus souvent vers des destinations lointaines. En 2018, près de 20.000 voyageurs sont venus en consultation à l’IMT, comparé à environ 16.500 personnes en 2010.

Au cours de la même période, le nombre de vaccinations administrées est passé d’environ 35 000 à plus de 45 000.

Grâce à des projets d’échanges internationaux, un grand nombre d’étudiants sont encouragés à acquérir de l’expérience à l’étranger, en Europe et au-delà. Il y a également un nombre croissant de personnes qui retournent voir leurs familles dans le pays d'origine. Les personnes âgées, handicapées ou immunodéprimées voyagent davantage en raison d’un meilleur contrôle de certaines maladies et une offre adaptée à leurs besoins.

"Toutefois, l’offre d’informations en matière de santé émanant du secteur médical ne suit pas ces évolutions. Il existe un grand nombre de données sur la médecine des voyages, mais elles ne sont pas toujours facilement accessibles à tous. Les professionnels qui entrent en contact avec les voyageurs ne sont pas non plus toujours suffisamment formés pour donner des conseils de santé personnalisés et actualisés", explique le Dr Patrick Soentjens, responsable de la clinique des voyages de l’IMT.

L’institut suit de près les dernières évolutions de la médecine des voyages et des épidémies aiguës et les traduit en recommandations destinées aux voyageurs. Le site internet (www.reisgeneeskunde.be), où cette information est disponible et régulièrement mise à jour, sera très bientôt profondément révisé.

Les experts de l’IMT coordonnent également le Groupe Belge d'Etude Scientifique de la Médecine du Voyage et siègent dans plusieurs organes consultatifs fédéraux et flamands. Leur objectif pour les années à venir est de rationaliser davantage les processus de conseils de santé aux voyageurs.

"Actuellement, ces derniers reçoivent parfois des conseils divergents de leur généraliste d’une part, et des centres de pré-voyage ou des divers sites web d’autre part. Des recommandations claires sont essentielles pour éviter des avis opposés", d’après le Dr Ula Maniewski, de la clinique des voyages de l'IMT. "Cependant, les consignes de voyage correctes demandent un travail sur mesure. Il faut veiller à ce que les voyageurs et les professionnels de la santé sachent où aller chercher ces conseils."

Dans les années à venir, l'IMT mettra davantage l'accent sur le partage de ses connaissances grâce à la formation des professionnels de santé et à une communication claire avec eux. "Les cliniques de voyage ne peuvent pas à elles seules gérer la demande accrue des voyageurs. Nous devons surtout impliquer davantage les généralistes et les pharmaciens ", dit le Dr Soentjens.

Note aux rédacteurs :

Meer nieuws over

PUBLIC HEALTH     BUITEN LAND